Comment ECC a vu le jour?

ecc
etec
tradecc

Fondée en 1969, la SA ECC produit et met en œuvre les produits qu’elle développe elle-même. À l’origine, la SA ECC fabriquait seulement des peintures à base de résines synthétiques destinées à être utilisées dans les industries du bâtiment, de la navigation et de l’alimentation.

Mais très vite, à la demande du marché, ces formulations ont été adaptées et constituèrent la base pour des sols et mortiers en résine synthétique, pour rafraîchir et réparer le béton, la maçonnerie et le bois.

Par la suite, des systèmes d’injection époxy irrétrécissable, à basse viscosité, ainsi que les machines adaptées, ont été conçus pour la réparation structurelle de constructions. Grâce à ces procédures de réparation, des références spectaculaires ont été réalisées : la restauration des colonnes de la cathédrale d’Anvers, les voûtes de la cathédrale St-Michel à Bruxelles, la restauration de la chapelle St-George au Château de Windsor…

Au milieu des années 70, lors de la réalisation des grands travaux des métros d’Anvers et de Bruxelles, il y avait un besoin évident en techniques et produits afin d’étanchéifier les parois embouées. À la demande du gouvernement, ECC SA a donc développé des produits d’injection acrylate et PU, ainsi que les appareils d’injection nécessaires à cet effet.

Au début des années 1980, nos gouvernements et instances ont été confrontés au problème de fuites importantes dans les décharges existantes. À leur demande, ECC SA a développé le système Polyfix-Bin afin de stabiliser et solidifier ces déchets. À cette fin, une entreprise de solidification a été fondée sur le site même de la décharge « De Hooge Maey » à Anvers, qui se développa ensuite pour devenir la SA ETEC. 

Une nouvelle gamme complète de produits et procédés à base de membranes étanches aux liquides fut rapidement introduite. 

De plus, des produits, techniques et méthodes de calculs ont été mis au point pour le renforcement de talus, le drainage de décharges, le développement et l’installation de systèmes de détection des fuites, etc. 

À l’origine, tous les produits et techniques de la SA ECC et de la SA ETEC ont été utilisés uniquement par ces deux sociétés sœurs. Grâce à la synergie entre ECC SA, avec son équipe chimique, et ETEC SA, avec son équipe en construction, elles ont toujours été les premières dans l’amélioration et l’innovation de produits, d’applications et de techniques.

Cette évolution nous a offert, dans les années 1990, la possibilité de mettre au point une organisation de vente qui défend la commercialisation internationale d’ECC SA ainsi que d’ETEC SA. 

La SA TRADECC était née…

Grâce à la collaboration internationale, TRADECC SA a développé et mis au point un réseau dans toute l’Europe, l’Asie et l’Afrique.